Accéder au contenu principal

Alain Gest est à la barre d’un paquebot, mais il ne sait pas où il nous emmène.

C’est la conclusion de notre prise de parole lors du vote de la programmation des investissements que fera la métropole pendant les 5 prochaines années. Des centaines de millions d’euros provenant des impôts et des diverses taxes payées par les ménages et les entreprises, nécessaires à moderniser notre agglomération, à créer des emplois dans le bâtiment et les travaux publics essentiellement, mais qui devraient aussi servir à rendre Amiens plus attractive pour de nouveaux habitants et de nouvelles entreprises.

Nous partageons le discours de fond, celui de la nécessité d’investir. Mais nous nous distinguons par deux aspects : 

1/ L’aspect COMPTABLE. 

Après un mandat de très très gros investissements (zoo, musée, BHNS, voirie), il était temps de continuer d’investir, mais sans doute avec davantage de mesure car nous craignons une impossibilité de tenir la cadence sans avoir à augmenter les impôts dans les prochaines années. Ce qui serait inconsideré étant donné les forts taux déjà pratiqués.

2/ L’aspect POLITIQUE. 

La majorité n’arrive pas à faire comprendre le cap qu’elle veut donne à notre agglomération. Ça part dans tous les sens, comme l’envie d’étaler pour montrer ostensiblement que ça investit. Mais où veulent-ils mener Amiens à horizon de 10 ans, 30 ans, 50 ans ? Nous ne savons pas, et pire, nous pensons qu’ils ne le savent pas eux-mêmes. Il n’y a pas de ligne directrice, pas de cap, comme avait pu en donner Gilles de Robien quand il devint maire. 

Amiens au Cœur aurait proposé une PPI axée sur le développement économique et sur l’écologie. Un double axe fort, pour faire d’Amiens une métropole attractive et verte, éco-responsable et exemplaire en terme de protection de notre planète, en axant les investissements sur les déplacements doux, sur le traitement vertueux de nos déchets et le recyclage toujours optimisé, sur l’utilisation d’éco-matériaux dans les travaux réalisés, sur le déploiement de panneaux solaires,...

Une métropole attractive aussi par son offre culturelle et l’embellissement de notre agglomération, en investissant sur la propreté, la décoration, et un urbanisme beau, vertueux, et écologique.

Si vous souhaitez revoir l'intégralité de la prise de parole de Renaud, cliquez sur la photo ci-dessous :



Commentaires