Accéder au contenu principal

C'est aux élus de s'adapter aux demandes des habitants. Pas l'inverse.

Quartier Longpré-les-Amiens.

Nous découvrons à la lecture du "Petit Journal" n°96, consciencieusement écrit par le comité de quartier, que l'adjoint au maire en charge du secteur estime inutile de mettre en place des réunions publiques pour évoquer les doléances des habitants, notamment en terme de desserte de bus et de verbalisations.

C'est pourtant là l'essence même de la vocation des adjoints de secteurs. Ils se doivent d'être dans l'hyperproximité et la réponse aux demandes du terrain.

Nous ne manquerons pas, en prochain conseil, de rappeler à la majorité un principe de base : C'est aux élus de s'adapter aux demandes des habitants. Pas l'inverse.




Commentaires