Accéder au contenu principal

Amiens a besoin d’un Marché de Noël nouvelle génération et écoresponsable.

Le groupe municipal Amiens au Cœur se réjouit de la tenue du marché de Noël d'Amiens l’hiver prochain. Les Amiénois sont en attente de reprendre une vie normale et la baisse significative des cas de COVID-19 sur notre territoire permettent de planifier de nouveau des événements culturels et festifs. 

Le marché de Noël est un élément structurant de la vie animée d’Amiens. Il a manqué à Amiens l’année dernière. Covid-19 a été un accélérateur de changements dans nos vies, dans nos façons de (télé)travailler, dans notre rapport au temps et à l’urgence climatique. Amiens doit être au RDV de ces changements et profiter de cette nouvelle édition pour redonner un nouveau souffle à son Marché de Noël.

Les élus d’Amiens au Cœur portent 5 propositions à visée écologique:

  1. Faire du Marché de Noël d'Amiens un événement de plus en plus vertueux et soucieux de la préservation de notre planète.
    Le marché de Noël d'Amiens doit se donner l'ambition de devenir une référence sur cette thématique. Il doit avoir pour ambition en quelques années de devenir un “écoMarché de Noël” et cela passe par une multitudes d’actions, parmi lesquelles :

  • Les produits vendus sur les stands devront respecter un cahier des charges vertueux (circuits courts pour l’alimentaire notamment, vente majoritaire de produits artisanaux, produits créés à base de matières premières respectueuses de l’environnement, …)

  • Les animations devront être le moins énergivores possible. La patinoire en synthétique en remplacement de la patinoire en glace avait amorcé ce mouvement. Ce mouvement doit se poursuivre sur le choix de prestataires soucieux de leur empreinte carbone.

  • Les illuminations qui ont déjà été changées en 2017-2018 devront continuer à produire de la magie en ville, mais de manière de plus en plus raisonnée, en améliorant chaque année la performance des ampoules -le contrat de renouvellement pluriannuel le permet- et en tendant à une production de l'énergie nécessaire à les faire fonctionner par l’installation de sources d'énergies propres à la ville d’Amiens (panneaux solaires sur les toitures des bâtiments municipaux, etc…)

  • Installations de chalets-ateliers pour promouvoir les gestes écoresponsables auprès des jeunes publics notamment.


  1. Création d’un parking géant et gratuit pour les touristes afin de limiter la circulation et la pollution créées en ville par leurs véhicules qui cherchent à stationner au plus près de la zone piétonne pendant la période du marché de Noël.

    • Création d’un grand parc de stationnement identifié et gratuit à Mégacité / La licorne avec un tarif aller-retour Pôle Licorne<-> Place de l'Hôtel de ville à l’aller et Maison de la Culture <-> Pole licorne pour le retour par la ligne N4.
      Tarif faible et incitatif à négocier avec KEOLIS pour un aller-retour. 

    • Fléchage vers ce parking depuis les autoroutes et la rocade.


  1. Création d’un Marché d’hiver des créateurs. 

Son succès chaque été depuis 4 ans démontre qu’il y a un public appétant à acheter leurs productions. Les artisans qui y participent émettent l’idée de disposer d’un lieu fermé les protégeant de la météo. Amiens au Cœur propose d’utiliser tout le 1er étage de l’office de tourisme pour répondre à leur demande légitime et proposer aux Amiénois et aux touristes un Marché d’Hiver des Créateurs


  1. Augmentation du budget animations et décoration de l’édition 2021.
    L’édition 2020 n’a pas coûté cher à la mairie. Dans un souci de donner ce nouveau souffle à notre Marché de Noël, Amiens au Cœur demande au maire de bonifier sensiblement le budget alloué aux animations et à la décoration de la ville et des quartiers pour l’édition 2021. Les Amiénois ont besoin de rêver et les finances de la ville le permettent largement.


  1. Ouvrir une réflexion sur la durée de l’édition 2021
    Nos commerçants amiénois ont besoin de trésorerie et sont prêts à travailler plus longtemps à un rythme fort cet hiver. Augmenter la durée habituelle du marché doit être un axe de travail à engager avec les associations de commerçants. Et s’ils en émettent officiellement la volonté, la mairie doit y accéder sans hésiter.



Commentaires